1. Lutte antiterroriste au Sahel: un chercheur français encense le Maroc  Le Site Info le site d'information au Maroc
  2. Terrorisme au Sahel: le Maroc, seul partenaire stratégique fiable de la France (Institut Thomas More)  Le360.ma
  3. Le sommet de Pau et la "guerre des sables "‌ du Grand Sahara  Le HuffPost
  4. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, « le Maroc demeure le seul partenaire stratégique fiable de la France », affirme Jean-Sylvestre Mongrenier, chercheur-associé à l'Institut Thomas More.Dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, « le Maroc demeure le seul partenaire stratégique fiable de la France », affirme Jean-Sylvestre Mongrenier, chercheur-associé à l'Institut Thomas More.

Lutte antiterroriste au Sahel: un chercheur français encense le Maroc

Dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, «le Maroc demeure le seul partenaire stratégique fiable de la France», affirme Jean-Sylvestre Mongrenier, chercheur-associé à l'Institut Thomas More. Dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, «le Maroc demeure le seul partenaire stratégique fiable de la France», affirme Jean-Sylvestre Mongrenier, chercheur-associé à l'Institut Thomas More.

Terrorisme au Sahel: le Maroc, seul partenaire stratégique fiable de la France (Institut Thomas More) | www.le360.ma

Plus de 2.200 attaques au cours de ces quatre dernières années, 11.500 morts, des milliers de blessés et des mil­lions de déplacés. Le bilan des actes ter­roristes en Afrique de l’Ouest et surtout la zone sahélo-saharienne est extrême­ment lourd, avec pour conséquence une activité économique considérablement affectée et des conflits intercommunau­taires exacerbés au Sahel etPlus de 2.200 attaques au cours de ces quatre dernières années, 11.500 morts, des milliers de blessés et des mil­lions de déplacés. Le bilan des actes ter­roristes en Afrique de l’Ouest et surtout la

Sommet de la Cedeao contre le terrorisme: Quel rôle pour le Maroc? | L'Economiste

CEDEAO : Pour le Maroc, l’approche contre le terrorisme a «atteint ses limites». Le Maroc veut jouer un rôle plus prépondérant dans la sécurisation du Sahel et l'Afrique de l’Ouest. Son message aux participants au sommet extraordinaire de la CEDEAO est à ce titre révélateurLe Maroc veut jouer un rôle plus prépondérant dans la sécurisation du Sahel et l'Afrique de l’Ouest. Son message aux participants au sommet extraordinaire de la CEDEAO est à ce titre révélateur

CEDEAO : Pour le Maroc, l’approche contre le terrorisme a «atteint ses limites»