Covid-19: hydroxychloroquine et chloroquine pas efficaces (Etude)  Loop News HaitiVoir la couverture complète sur Google Actualités
Le Matin - Étude : l'hydroxychloroquine et la chloroquine pas efficaces contre le Covid-19Le Matin - Étude : l'hydroxychloroquine et la chloroquine pas efficaces contre le Covid-19

Le Matin - Étude : l'hydroxychloroquine et la chloroquine pas efficaces contre le Covid-19

Coronavirus : L’hydroxychloroquine inefficace selon une nouvelle étude observationnelle. Une étude observationnelle publiée par The Lancet, ce vendredi, montre que toutes les combinaisons l’hydroxychloroquine ne seraient pas efficaces pour aider le corps à neutraliser l’infection au nouveauUne étude observationnelle publiée par The Lancet, ce vendredi, montre que toutes les combinaisons l’hydroxychloroquine ne seraient pas efficaces pour aider le corps à neutraliser l’infection au nouveau

Coronavirus : L’hydroxychloroquine inefficace selon une nouvelle étude observationnelle

Selon une vaste étude publiée dans The Lancet, ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés. Les chercheurs pointent…Selon une vaste étude publiée dans The Lancet, ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés. Les chercheurs pointent…

Covid-19 : une étude conclut que la chloroquine ferait plus de mal que de bien

Fatigue, douleurs… Des malades font état d’une résurgence de symptômes. Un phénomène qui interroge les spécialistes. Des symptômes du Covid-19 toujours présents plusieurs semaines aprèsFatigue, douleurs… Des malades font état d’une résurgence de symptômes. Un phénomène qui interroge les spécialistes. Des symptômes du Covid-19 toujours présents plusieurs semaines après

“Manchete do jornal comunista Le Figaro: Covid-19: mortalité accrue à l’hôpital avec la chloroquine et l’hydroxychloroquine https://t.co/UppO5jIOtC via @Le_Figaro”

Juremir Machado on Twitter: "Manchete do jornal comunista Le Figaro: Covid-19: mortalité accrue à l’hôpital avec la chloroquine et l’hydroxychloroquine https://t.co/UppO5jIOtC via @Le_Figaro"

“📻"La transposition des directives doit intervenir rapidement pour redonner de l'air à notre cinéma et notre audiovisuel. Que ce soit par un projet de loi, une proposition de loi ou même par ordonnances : ma seule préoccupation est que ça aboutisse vite." @franceinfo https://t.co/0AksZHJyM2”

Aurore Bergé on Twitter: "📻"La transposition des directives doit intervenir rapidement pour redonner de l'air à notre cinéma et notre audiovisuel. Que ce soit par un projet de loi, une proposition de loi ou même par ordonnances : ma seule préoccupation est que ça aboutisse vite." @franceinfo… https://t.co/IsHuVb5RAV"

“RV ce samedi matin à 7h50, je serai l'invité de @franceinfo télé et @France2tv. @edsassnat”

Matthieu ORPHELIN on Twitter: "RV ce samedi matin à 7h50, je serai l'invité de @franceinfo télé et @France2tv. @edsassnat"

“« Il faut mettre en place un système de contrôle sanitaire à nos frontières. On ne peut pas demander aux Français de rester à moins de 100km de chez eux, et dans le même temps laisser nos frontières grandes ouvertes à des personnes venant de pays très touchés ! » @franceinfo https://t.co/c53y1i79Rn”

Jordan Bardella on Twitter: "« Il faut mettre en place un système de contrôle sanitaire à nos frontières. On ne peut pas demander aux Français de rester à moins de 100km de chez eux, et dans le même temps laisser nos frontières grandes ouvertes à des personnes venant de pays très touchés ! » @franceinfo… https://t.co/XOychrvju2"

L’analyse de près de 15.000 malades du Covid-19 traités par ces médicaments dans les 24 heures suivant le diagnostic montre une augmentation importante de la mortalité.L’analyse de près de 15.000 malades du Covid-19 traités par ces médicaments dans les 24 heures suivant le diagnostic montre une augmentation importante de la mortalité.

Covid-19: mortalité accrue à l’hôpital avec la chloroquine et l’hydroxychloroquine

Cette étude, la première de cette ampleur, apporte une "preuve statistique robuste" que ces deux traitements promus en France par le professeur Raoult ne fonctionnent pas et sont même dangereux.Cette étude, la première de cette ampleur, apporte une "preuve statistique robuste" que ces deux traitements promus en France par le professeur Raoult ne fonctionnent pas et sont même dangereux.

Coronavirus : l'hydroxychloroquine et la chloroquine sont inefficaces et même néfastes, selon une nouvelle étude

Les auteurs estiment que le risque de mortalité est de 34 % à 45 % plus élevé chez des patients prenant ces traitements que chez des patients présentant des facteurs de risquesLes auteurs estiment que le risque de mortalité est de 34 % à 45 % plus élevé chez des patients prenant ces traitements que chez des patients présentant des facteurs de risques

Coronavirus : Hydroxychloroquine et chloroquine pas efficaces et même néfastes, selon une étude d'ampleur

Publiée dans « The Lancet », une analyse rétrospective s’appuyant sur 96 000 dossiers médicaux montre que le traitement se traduit chez les patients hospitalisés par un risque accru d’arythmie cardiaque et de décès.Publiée dans « The Lancet », une analyse rétrospective s’appuyant sur 96 000 dossiers médicaux montre que le traitement se traduit chez les patients hospitalisés par un risque accru d’arythmie cardiaque et de décès.

Covid-19 : une étude internationale suggère un risque accru de mortalité sous hydroxychloroquine

Les conclusions de cette étude, menée sur quelque 15.000 patients, recommandent de ne pas prescrire de chloroquine ni son dérivé en dehors des essais cliniques.Les conclusions de cette étude, menée sur quelque 15.000 patients, recommandent de ne pas prescrire de chloroquine ni son dérivé en dehors des essais cliniques.

L'hydroxychloroquine et la chloroquine pas efficaces contre le Covid-19, voire néfastes, d'après une étude

Ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés, suggère ce vendredi une nouvelle étude, publiée dans la prestigieuse revue médicale britannique The Lancet. Pire : ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque, préviennent les auteurs, qui recommandent de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques. Menée sur près de 15 000 malades, il s'agit de la «première étude à large échelle» à montrer une «preuve statistique robuste» que ces deux traitements qui font couler tant d'encre, «ne bénéficient pas aux patients du Covid-19», déclare dans un communiqué le Dr Mandeep Mehra, auteur principal de l'étude. Les auteurs estiment ainsi que le risque de mortalité est de 34% à 45% plus élevé chez des patients prenant ces traitements que chez des patients présentant des facteurs de comorbidité, c'est-à-dire de facteurs de risques. Ils ont aussi découvert de sérieuses arythmies cardiaques graves plus fréquentes chez les patients recevant chloroquine ou hydroxychloroquine, surtout avec la combinaison hydroxycholroquine/macrolide (8% des malades contre 0,3% dans le groupe témoin). Alors que plusieurs pays comme le Brésil parient sur l'usage de la chloroquine et de son dérivé, l'étude recommande de ne pas administrer ces traitements en dehors des essais cliniques. L'hydroxychloroquine est actuellement testée dans plusieurs essais cliniques, dont l'essai européen Discovery. (Photo AFP) Ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés, suggère ce vendredi une nouvelle étude, publiée dans la prestigieus…

Ni chloroquine, ni hydroxychloroquine ne sont efficaces contre le Covid-19 - Libération

Une étude publiée dans The Lancet ce vendredi 22 mai démontre que ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine, ne sont efficaces contre le Covid-19. Les molécules augmentent le risque de décès et d'arythmie cardiaque. La chloroquine, un traitement utilisé dans le monde entier pour lutter contre le coronavirus, préconisé par le désormais célèbre professeur Didier Raoult. Donald Trump a lui-même annoncé lundi 18 mai qu'il en prenait, depuis deux semaines, comme traitement préventif. Pourtant, selon une vaste étude parue ce vendredi 22 mai dans The Lancet, ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés. Pire : ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque. L'étude recommande de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques. Menée sur près de 15.000 malades, il s'agit de la "première étude à large échelle" à montrer une "preuve statistique robuste" que ces deux traitements qui font couler tant d'encre, "ne bénéficient pas aux patients du Covid-19", déclare dans un communiqué le docteur Mandeep Mehra, auteur principal de l'étude publiée dans la prestigieuse revue médicale. Ces patients ont reçu quatre combinaisons différentes à base de chloroquine (un anti-paludéen) et d'hydroxychloroquine (prescrit contre la polyarthrite rhumatoïde par exemple) : les traitements étaient soit administrés seuls, soit associés à un antibiotique de la famille des macrolides. L'étude a analysé des données d'environ 96.000 patients infectés par le virus SARS-CoV-2 admis dans 671 hôpitaux entre le 20 décembre 2019 et le 14 avril 2020, sortis ou décédés depuis. Environ 15.000 d'entre eux ont reçu l'une des quatre combinaisons (chloroquine seule ou associée à l'antibiotique, hydroxychloroquine seule ou associée à ce même antibiotique), puis ces quatre groupes ont été comparés aux 81.000 malades du groupe témoin n'ayant pas reçu ce traitement. Résultat, les quatre traitements ont tous été associés à un risque de mortalité bien plus élevé qu'au sein du groupe témoin (qui était de 9,3%) : 16,4% de décès pour la chloroquine seule, 22,2% quand elle était combinée à l'antibiotique; 18% pour l'hydroxychloroquine seule, et 23,8% quand elle était associée au même antibiotique. Les auteurs estiment ainsi que le risque de mortalité est de 34% à 45% plus élevé chez des patients prenant ces traitements que chez des patients présentant des facteurs de comorbidité, c'est-à-dire de facteurs de risques. Une confirmation "urgente" demandée via des essais cliniques Ils ont aussi découvert de sérieuses arythmies cardiaques graves plus fréquentes chez les patients recevant chloroquine ou hydroxychloroquine, surtout avec la combinaison hydroxycholroquine/macrolide (8% des malades contre 0,3% dans le groupe témoin). Le risque d'arythmie serait au final cinq fois plus élevé avec la prise de ces deux molécules, même si le lien de cause à effet n'est pas directement prouvé, expliquent les auteurs qui demandent une confirmation "urgente" via des essais cliniques randomisés (patients choisis par tirage au sort) avant toute conclusion. Soulignant que des études préliminaires à petite échelle ont déjà "échoué à identifier des preuves robustes d'un bénéfice" de ces deux traitements, "nous savons maintenant avec notre étude que les chances d'améliorer" l'état des malades du Covid-19 "sont plutôt minces", écrit le Dr Frank Ruschitzka, du centre hospitalier universitaire de Zurich, coauteur. L'hydroxychloroquine est actuellement testée dans plusieurs essais cliniques, dont l'essai européen Discovery. Le traitement a provoqué la médiatisation du professeur Didier Raoult, à la fois décrié et adulé. Preuve de l'engouement autour de l'infectiologue, spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes : Epidémies: vrais dangers et fausses alertes, est rentré dans le top 20 des meilleures ventes de livres GfK/Livres Hebdo. Face aux nombreuses polémiques autour de la chloroquine, Didier Raoult regrettait mardi 19 mai d'assister à "une hallucination collective et une dramatisation autour de l'hydroxycloroquine. C'est un médicament banal. Ceux qui ne veulent pas en prendre atteignent un degré de folie extrêmement intéressant", a-t-il déploré, joint par Radio Classique. Une étude publiée dans The Lancet ce vendredi 22 mai démontre que ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine, ne sont efficaces contre le Covid-19. Les molécules augmentent le risque de décès et d'arythmie cardiaque. La chloroquine, un traitement utilisé dans le monde entier pour lutter contre le coronavirus, préconisé par le désormais célèbre professeur Didier Raoult. Donald Trump a lui-même annoncé lundi 18 mai qu'il en prenait, depuis deux semaines, comme traitement préventif. Pourtant, selon une vaste étude parue ce vendredi 22 mai dans The Lancet, ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés. Pire : ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque. L'étude recommande de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques. Menée sur près de 15.000 malades, il s'agit de la "première étude à large échelle" à montrer une "preuve statistique robuste" que ces deux traitements qui font couler tant d'encre, "ne bénéficient pas aux patients du Covid-19", déclare dans un communiqué le docteur Mandeep Mehra, auteur principal de l'étude publiée dans la prestigieuse revue médicale. Ces patients ont reçu quatre combinaisons différentes à base de chloroquine (un anti-paludéen) et d'hydroxychloroquine (prescrit contre la polyarthrite rhumatoïde par exemple) : les traitements étaient soit administrés seuls, soit associés à un antibiotique de la famille des macrolides. L'étude a analysé des données d'environ 96.000 patients infectés par le virus SARS-CoV-2 admis dans 671 hôpitaux entre le 20 décembre 2019 et le 14 avril 2020, sortis ou décédés depuis. Environ 15.000 d'entre eux ont reçu l'une des quatre combinaisons (chloroquine seule ou associée à l'antibiotique, hydroxychloroquine seule ou associée à ce même antibiotique), puis ces quatre groupes ont été comparés aux 81.000 malades du groupe témoin n'ayant pas reçu ce traitement. Résultat, les quatre traitements ont tous été associés à un risque de mortalité bien plus élevé qu'au sein du groupe témoin (qui était de 9,3%) : 16,4% de décès pour la chloroquine seule, 22,2% quand elle était combinée à l'antibiotique; 18% pour l'hydroxychloroquine seule, et 23,8% quand elle était associée au même antibiotique. Les auteurs estiment ainsi que le risque de mortalité est de 34% à 45% plus élevé chez des patients prenant ces traitements que chez des patients présentant des facteurs de comorbidité, c'est-à-dire de facteurs de risques. Une confirmation "urgente" demandée via des essais cliniques Ils ont aussi découvert de sérieuses arythmies cardiaques graves plus fréquentes chez les patients recevant chloroquine ou hydroxychloroquine, surtout avec la combinaison hydroxycholroquine/macrolide (8% des malades contre 0,3% dans le groupe témoin). Le risque d'arythmie serait au final cinq fois plus élevé avec la prise de ces deux molécules, même si le lien de cause à effet n'est pas directement prouvé, expliquent les auteurs qui demandent une confirmation "urgente" via des essais cliniques randomisés (patients choisis par tirage au sort) avant toute conclusion. Soulignant que des études préliminaires à petite échelle ont déjà "échoué à identifier des preuves robustes d'un bénéfice" de ces deux traitements, "nous savons maintenant avec notre étude que les chances d'améliorer" l'état des malades du Covid-19 "sont plutôt minces", écrit le Dr Frank Ruschitzka, du centre hospitalier universitaire de Zurich, coauteur. L'hydroxychloroquine est actuellement testée dans plusieurs essais cliniques, dont l'essai européen Discovery. Le traitement a provoqué la médiatisation du professeur Didier Raoult, à la fois décrié et adulé. Preuve de l'engouement autour de l'infectiologue, spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes : Epidémies: vrais dangers et fausses alertes, est rentré dans le top 20 des meilleures ventes de livres GfK/Livres Hebdo. Face aux nombreuses polémiques autour de la chloroquine, Didier Raoult regrettait mardi 19 mai d'assister à "une hallucination collective et une dramatisation autour de l'hydroxycloroquine. C'est un médicament banal. Ceux qui ne veulent pas en prendre atteignent un degré de folie extrêmement intéressant", a-t-il déploré, joint par Radio Classique.

Coronavirus : la chloroquine promue par le professeur Raoult peut augmenter le risque de décès, selon une étude

(Montréal) Les patients hospitalisés en raison du coronavirus et qui ont reçu de l’hydroxychloroquine (ou de la chloroquine) présentaient un risque de décè...(Montréal) Les patients hospitalisés en raison du coronavirus et qui ont reçu de l’hydroxychloroquine (ou de la chloroquine) présentaient un risque de décè...

L’hydroxychloroquine augmenterait le risque de décès

You have been blocked

Une vaste étude parue vendredi dans la revue scientifique "The Lancet" démontre que la chloroquine et son dérivé l'hydroxychloroquin...Une vaste étude parue vendredi dans la revue scientifique "The Lancet" démontre que la chloroquine et son dérivé l'hydroxychloroquin...

Hydroxychloroquine et chloroquine pas efficaces et même néfastes d'après une étude

Une vaste étude parue ce vendredi et menée sur près de 15.000 malades alerte sur la chloroquine et son dérivé l'hydroxychloroquine. Ces molécules ne sont pas efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés et augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque, prévient l'étude.Une vaste étude parue ce vendredi et menée sur près de 15.000 malades alerte sur la chloroquine et son dérivé l'hydroxychloroquine. Ces molécules ne sont pas efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés et augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque, prévient l'étude.

Coronavirus : l'hydroxychloroquine et la chloroquine pas efficaces et même néfastes selon une étude

L’utilisation de ces deux molécules chez les malades du Covid-19 augmente le risque de décès et d’arythmie cardiaque, s’alarment les auteurs d’une étude menée sur les patients de 671 hôpitaux.L’utilisation de ces deux molécules chez les malades du Covid-19 augmente le risque de décès et d’arythmie cardiaque, s’alarment les auteurs

Covid-19 : chloroquine et hydroxychloroquine à proscrire selon une vaste étude internationale - Le Parisien

Donald Trump annonçait lundi prendre de l'hydrochloroquine à titre préventif contre le coronavirus. Aujourd'hui, une étude menée auprès de 96.000 patients à travers le monde montre que ceux traités avec ce médicament présentent un taux de mortalité ...Donald Trump annonçait lundi prendre de l'hydrochloroquine à titre préventif contre le coronavirus. Aujourd'hui, une étude menée auprès de 96.000 patients à travers le monde montre que ceux traités avec ce médicament présentent un taux de mortalité ...

Des chercheurs tirent la sonnette d'alarme: les patients traités avec de la chloroquine présenteraient un risque de décès plus élevé - La Libre

Selon une étude américaine relayée par l’Hôpital universitaire de Zurich, le taux de mortalité est plus élevé chez les patients traités avec la ch ...Selon une étude américaine relayée par l’Hôpital universitaire de Zurich, le taux de mortalité est plus élevé chez les patients traités avec la ch ...

Coronavirus: la chloroquine augmenterait le taux de...

Privacy settings

Une étude observationnelle parue dans le Lancet alerte sur les risques liés au traitement promu par le Pr Raoult et appelle à des essais cliniques plus poussés.Une étude observationnelle parue dans le Lancet alerte sur les risques liés au traitement promu par le Pr Raoult et appelle à des essais cliniques plus poussés.

Covid-19 et hydroxychloroquine : une étude pointe un risque de décès accru - L'Express

Menée sur près de 15.000 malades, il s'agit de la "première étude à large échelle" à montrer une "preuve statistique robuste" que ces deux traitements qui font couler tant d'encre "ne bénéficient pas aux patients du Covid-19", déclare dans un communiqué le Dr Mandeep Mehra, auteur principal de l'étuMenée sur près de 15.000 malades, il s'agit de la "première étude à large échelle" à montrer une "preuve statistique robuste" que ces deux traitements qui font couler tant d'encre "ne bénéficient pas aux patients du Covid-19", déclare dans un communiqué le Dr Mandeep Mehra, auteur principal de l'étu

Coronavirus: hydroxychloroquine et chloroquine ne seraient pas efficaces et même néfastes - Nice-Matin

Une étude réalisée sur 96.000 ayant contracté le coronavirus montre que ceux traités par l’hydroxychloroquine (un dérivé de la chloroquine) sont plus susceptibles de souffrir de conséquences cardiaques. Publiée ce 22 mai dans la revue médicale The Lancet, c’est la plus grande analyse menée jusqu’ici sur ce médicament controversé.Une étude réalisée sur 96.000 ayant contracté le coronavirus montre que ceux traités par l’hydroxychloroquine (un dérivé de la chloroquine) sont plus susceptibles de souffrir de conséquences cardiaques. Publiée ce 22 mai dans la revue médicale The Lancet, c’est la plus grande analyse menée jusqu’ici sur ce médicament controversé.

Une étude lie l'utilisation de la chloroquine à un risque de décès accru chez les malades du coronavirus

L'étude, publiée par la revue médicale britannique « The Lancet », qui s'est intéressée à 96.000 patients hospitalisés du Covid-19 dans le monde, ne montre aucun bénéfice des traitements à base de chloroquine ou d'hydroxychloroquine. A l'inverse, ceux-ci sont associés à une hausse de la mortalité.L'étude, publiée par la revue médicale britannique « The Lancet », qui s'est intéressée à 96.000 patients hospitalisés du Covid-19 dans le monde, ne montre aucun bénéfice des traitements à base de chloroquine ou d'hydroxychloroquine. A l'inverse, ceux-ci sont associés à une hausse de la mortalité.

La presse ne cesse de multiplier les infos sur les études qui prouveraient l'inefficacité du protocole Raoult (hydroxychloroquine et (...)La presse ne cesse de multiplier les infos sur les études qui prouveraient l'inefficacité du protocole Raoult (hydroxychloroquine et (...)

Les études « anti Raoult » décryptées, aucune ne remet en question l'efficacité du protocole, bien au contraire - AgoraVox le média citoyen

Le site du journal Le Soir Plus, premier site d'information en Belgique francophone. Actu en continu, archives gratuites, galeries photos, podcast, vidéos, blogs de la rédaction, résultats sportifs, forums...Des chercheurs de Harvard et de Zurich ont procédé à une évaluation d’une étude d’observation de 96.000 patients atteints du Covid-19.

Une étude accable la chloroquine: elle augmenterait le taux de mortalité des malades du coronavirus - Le Soir Plus

Donald Trump annonçait lundi prendre de l’hydrochloroquine à titre préventif contre le coronavirus. Aujourd’hui, une étude menée auprès de 96.000 patients à travers le monde montre que ceux traités avec ce médicament présentent un taux de mortalité plus élevé.Donald Trump annonçait lundi prendre de l’hydrochloroquine à titre préventif contre le coronavirus. Aujourd’hui, une étude menée auprès de 96.000 patients ...

La chloroquine augmente le taux de mortalité des malades du Covid

Retrouvez toute l'actualité sociétale en Belgique et dans le Monde vue par les rédactions de la RTBF. Les faits divers, l'environnement, la science, la santé…

RTBF Info - L'actualité société

Donald Trump annonçait lundi prendre de l'hydrochloroquine à titre préventif contre le coronavirus. Aujourd'hui, une étude menée auprès de 96.000 patients à travers le monde montre que ceux traités avec ce médicament présentent un taux de mortalité plus élevé.Donald Trump annonçait lundi prendre de l'hydrochloroquine à titre préventif contre le coronavirus. Aujourd'hui, une étude menée auprès de 96.000 patients à travers le monde montre que ceux traités avec ce médicament présentent un taux de mortalité plus élevé.

La chloroquine augmente le taux de mortalité des malades du coronavirus - Santé - LeVif

Ni la chloroquine ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre la COVID-19 chez les malades hospitalisés.Ni la chloroquine ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre la COVID-19 chez les malades hospitalisés.

Hydroxychloroquine et chloroquine pas efficaces et même néfastes | TVA Nouvelles

Ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque prévient une vaste étude parue vendredi dans The Lancet.

Coronavirus | Hydroxychloroquine et chloroquine pas efficaces et même néfastes

Donald Trump annonçait lundi prendre de l’hydrochloroquine à titre préventif contre le coronavirus. Aujourd’hui, une étude menée auprès de 96.000 patients à travers le monde montre que ceux traités avec ce médicament présentent un taux de mortalité plus élevé.Donald Trump annonçait lundi prendre de l’hydrochloroquine à titre préventif contre le coronavirus. Aujourd’hui, une étude menée auprès de 96.000 patients à travers le monde montre que ceux traités avec ce médicament présentent un taux de mortalité plus élevé.

Coronavirus: la chloroquine augmente le taux de mortalité des malades du Covid

Ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malNi la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés, et ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque, prévient une vaste étude parue vendredi dans The Lancet, qui recommande de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques

L'hydroxychloroquine et la chloroquine ne seraient pas efficaces et même néfastes selon une étude - Le Temps

Covid: hydroxychloroquine et chloroquine pas efficaces et même néfastesCovid: hydroxychloroquine et chloroquine pas efficaces et même néfastes

Santé | Covid: hydroxychloroquine et chloroquine pas efficaces et même néfastes | La Provence

Donald Trump annonçait lundi prendre de l'hydrochloroquine à titre préventif contre le coronavirus. Aujourd'hui, une étude menée auprès de 96.000 patients à travers le monde montre que ceux traités avec ce médicament présentent un taux de mortalité plus élevé.Donald Trump annonçait lundi prendre de l'hydrochloroquine à titre préventif contre le coronavirus. Aujourd'hui, une étude menée auprès de 96.000 patients à travers le monde montre que ceux traités avec ce médicament présentent un taux de mortalité plus élevé.

Des chercheurs mettent en garde: la chloroquine augmenterait le taux de mortalité chez les personnes atteintes du Covid 19 - DH Les Sports+

Dans une étude parue ce vendredi 22 mai, la revue scientifique Dans une étude parue ce vendredi 22 mai, la revue scientifique "The Lancet" révèle que la chloroquine et son dérivé l'hydroxychloroquine augmentent le risque de décès et d'arythmie cardiaque. Leur efficacité à lutter...

Coronavirus: chloroquine et hydroxychloroquine inefficaces voire néfastes, selon une étude - ladepeche.fr

Ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés, et ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque, prévient une vaste étude parue vendredi dans The Lancet, qui recommande de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques.Ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés, et ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque, prévient une vaste étude parue vendredi dans The Lancet, qui recommande de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques.

La chloroquine et l'hydroxychloroquine pas efficaces et dangereuses, selon une nouvelle étude | CNEWS.fr

Cette étude « la première à large échelle », montre une « preuve statistique robuste » que le traitement vanté notamment par le professeur Raoult n’est pas bénéfique pour les patients atteints de Covid-19.Cette étude « la première à large échelle », montre une « preuve statistique robuste » que le traitement vanté notamment par le professeur Raoult n’est pas bénéfique pour les patients atteints de Covid-19.

Coronavirus : l’hydroxychloroquine et la chloroquine augmentent le risque de mortalité, selon une vaste étude

Selon cette vaste étude, le risque de mortalité est de 34 % à 45 % plus élevé chez des patients prenant ces deux traitements que ceux présentant des facteurs de risques.Selon cette vaste étude, le risque de mortalité est de 34% à 45% plus élevé chez...

Coronavirus : inefficaces, la chloroquine et l’hydroxychloroquine seraient même néfastes

Il n’existe aucune preuve scientifique de l’efficacité de la chloroquine, selon une étude internationale à laquelle a participé l’Hôpital universitaire de Zurich. Les patients traités meurent même davantage.Il n’existe aucune preuve scientifique de l’efficacité de la chloroquine, selon une étude internationale à laquelle a participé l’Hôpital universitaire de Zurich. Les patients traités meurent même davantage.

Covid-19 – La chloroquine augmente le taux de mortalité | 24 heures

403 Forbidden

Cette étude, la première de cette ampleur, apporte une "preuve statistique robuste" que ces deux traitements promus en France par le professeur Raoult ne fonctionnent pas et sont même dangereux. 

Coronavirus : l'hydroxychloroquine et la chloroquine sont inefficaces et même néfastes, selon une nouvelle étude