1. Royaume-Uni: nouveau vote au Parlement sur des élections anticipées  RTBF
  2. Boris Johnson enchaîne les camouflets, mais veut donner "une dernière chance" à son plan  Le HuffPost
  3. Brexit : les démissions s'enchaînent au gouvernement de B. Johnson  euronews (en français)
  4. Démissions en cascade, bagarres au Parlement, Boris Johnson dans l'impasse ?  Libération
  5. Brexit: la ministre du Travail Amber Rudd annonce sa démission  RTBF
  6. Voir la couverture complète sur Google Actualités
Le Premier ministre britannique, qui n’a plus de majorité au Parlement, compte donner une “dernière chance” à l’opposition de voter en faveur d’élections anticipées ce lundi.Le Premier ministre britannique, qui n’a plus de majorité au Parlement, compte donner une “dernière chance” à l’opposition de voter en faveur d’élections anticipées ce lundi.

Boris Johnson enchaîne les camouflets, mais veut donner "une dernière chance" à son plan | Le Huffington Post

Malgré ses grands discours, les revers se multiplient pour Boris Johnson. Et même s’il a affirmé qu’il préférait être mort au fond d’un fossé» plutôt que de demander un report du Brexit, il risque d’y être contraint.Malgré ses grands discours, les revers se multiplient pour Boris Johnson. Et même s’il a affirmé qu’il préférait être mort au fond d’un fossé» plutôt que d...

Brexit : «Johnson sera obligé de démissionner s’il ne se conforme pas à la loi» (Bruxelles)

Les députés britanniques décident lundi s’ils veulent ou non des élections anticipées, souhaitées par le Premier ministre Boris Johnson pour sortir de la crise politique et mettre en oeuvre sa stratégie très critiquée sur le Brexit.Les députés britanniques décident lundi s’ils veulent ou non des élections anticipées, souhaitées par le Premier ministre Boris Johnson pour sortir de la crise politique et mettre en oeuvre sa strat…

Royaume-Uni: nouveau vote au Parlement sur des élections anticipées - Libération

Au Royaume-Uni, des députés de l'opposition se préparent désormais à une action en justice au cas où le Premier ministre tenterait de contourner la loi que le Parlement vient d'adopter. Une loi obligeant Boris Johnson à demander un délai supplémentaire pour le Brexit et qui doit être signée lundi par la Reine. "La meilleure chose à faire est de s'assurer que le premier ministre respecte la décision du Parlement afin d'éviter un crash le 31 octobre" , explique Jeremy Corbyn, le leader travailliste. "Il faut prolonger de trois mois le délai pour qu'il y ait des négociations raisonnables avec l'UE. N'importe quel premier ministre sensé ferait cela." Selon un ancien directeur des poursuites pénales britanniques, cité samedi par la presse, si Boris Johnson s'avisait à défier le Parlement, il pourrait être interpellé et jeté en prison pour outrage. Une déclaration qui a aussitôt ravivé les tensions entre partisans et opposants au Brexit alors qu'en ce début de week-end, les deux camps se sont de nouveau défiés dans les rues de Londres. Samedi un nouveau sondage indiquait qu'en cas d'élections anticipées, le parti de Boris Johnson restait en tête des intentions de vote, mais en baisse de 2 points par rapport aux enquêtes précédentes. Avec AgencesAu Royaume-Uni, des députés de l'opposition se préparent désormais à une action en justice au cas où le Premier ministre tenterait de contourner la loi que le Parlement vient d'adopter. Une loi obligeant Boris Johnson à demander un délai supplémentaire pour le Brexit et qui doit être signée lundi par la Reine. "La meilleure chose à faire est de s'assurer que le premier ministre respecte la décision du Parlement afin d'éviter un crash le 31 octobre" , explique Jeremy Corbyn, le leader travailliste. "Il faut prolonger de trois mois le délai pour qu'il y ait des négociations raisonnables avec l'UE. N'importe quel premier ministre sensé ferait cela." Selon un ancien directeur des poursuites pénales britanniques, cité samedi par la presse, si Boris Johnson s'avisait à défier le Parlement, il pourrait être interpellé et jeté en prison pour outrage. Une déclaration qui a aussitôt ravivé les tensions entre partisans et opposants au Brexit alors qu'en ce début de week-end, les deux camps se sont de nouveau défiés dans les rues de Londres. Samedi un nouveau sondage indiquait qu'en cas d'élections anticipées, le parti de Boris Johnson restait en tête des intentions de vote, mais en baisse de 2 points par rapport aux enquêtes précédentes. Avec Agences

Boris Johnson sous pression judiciaire [Vidéo]

In the race for a seat in Wales, parties opposed to leaving the European Union joined forces and won. The loss for the British leader will cut his parliamentary majority to one.In the race for a seat in Wales, parties opposed to leaving the European Union joined forces and won. The loss for the British leader will cut his parliamentary majority to one.

He will be tasked with following through on his "do or die" pledge to deliver Brexit in just over three months time.He will be tasked with following through on his "do or die" pledge to deliver Brexit in just over three months time.

Boris Johnson to be Britain’s new prime minister and Conservative leader - National | Globalnews.ca

Retrouvez toute l'actualité en Europe et dans le monde vue par les rédactions de la RTBF. Les dépêches, les dossiers, les directs, les vidéos, les sons.

RTBF Info - L'actualité européenne et internationale

La saga du Brexit, qui a connu au Parlement britannique un développement shakespearien promis à ne pas être le dernier, fournit une belle illustration de l'instrumentalisation contemporaine de la notion de peuple.La saga du Brexit, qui a connu au Parlement britannique un développement shakespearien promis à ne pas être le dernier, fournit une belle illustration de l'instrumentalisation contemporaine de la notion de peuple.

Brexit: "La résistance au leader providentiel" - Europe - LeVif

Si le Premier ministre britannique Boris Johnson ne se conforme pas à la loi qui lui impose de demander un nouveau report pour le Brexit si un nouvel accord...Si le Premier ministre britannique Boris Johnson ne se conforme pas à la loi qui lui impose de demander un nouveau report pour le Brexit si un nouvel accord...

Le choix du Royaume-Uni est le suivant : écouter le choix du peuple et défier la clique bruxelloise quitte à ne faire que des perdants, ou écouter les « élites », jouer la montre, les atermoiements et finalement abdiquer devant les diktats de Bruxelles...Le choix du Royaume-Uni est le suivant : écouter le choix du peuple et défier la clique bruxelloise quitte à ne faire que des perdants, ou écouter les « élites », jouer la montre, les atermoiements et finalement abdiquer devant les diktats de Bruxelles...

Brexit : le Courage contre le déshonneur - AgoraVox le média citoyen

“I have resigned from Cabinet and surrendered the Conservative Whip. I cannot stand by as good, loyal moderate Conservatives are expelled. I have spoken to the PM and my Association Chairman to explain. I remain committed to the One Nation values that drew me into politics.”

Amber Rudd MP on Twitter: "I have resigned from Cabinet and surrendered the Conservative Whip. I cannot stand by as good, loyal moderate Conservatives are expelled. I have spoken to the PM and my Association Chairman to explain. I remain committed to the One Nation values that drew me into politics.… https://t.co/5XTS5sgThQ"

“Very interesting that former Supreme Court judge Sumption says a court could authorise a civil servant to sign letter asking EU for Brexit extension, and could rule letter is in effect from the PM, whether or not the PM agrees. Which sounds like @BorisJohnson stitched up...”

Robert Peston on Twitter: "Very interesting that former Supreme Court judge Sumption says a court could authorise a civil servant to sign letter asking EU for Brexit extension, and could rule letter is in effect from the PM, whether or not the PM agrees. Which sounds like @BorisJohnson stitched up..."

“There are so many opportunities for the UK post-Brexit. Let’s get this thing done 🇬🇧 #LeaveOct31 https://t.co/zvUDfp7MON”

Boris Johnson on Twitter: "There are so many opportunities for the UK post-Brexit. Let’s get this thing done 🇬🇧 #LeaveOct31… "

“Good morning! Please join me for my @talkRADIO breakfast show from 6.30am-10am. We’ll be talking about whether Boris Johnson has a cunning Brexit plan or not... BA strike, tenants & right to buy, Trump & the Taliban, a female James Bond, the big Strictly launch & much more...”

Julia Hartley-Brewer on Twitter: "Good morning! Please join me for my @talkRADIO breakfast show from 6.30am-10am. We’ll be talking about whether Boris Johnson has a cunning Brexit plan or not... BA strike, tenants & right to buy, Trump & the Taliban, a female James Bond, the big Strictly launch & much more...… https://t.co/Vj9s07qrWJ"

Les députés britanniques décident lundi s'ils veulent ou non des élections anticipées, souhaitées par le premier ministre Boris Johnson.Les députés britanniques décident lundi s'ils veulent ou non des élections anticipées, souhaitées par le premier ministre Boris Johnson.

Nouveau vote au parlement britannique sur des élections anticipées | JDM

En pleine tempête à Londres, le premier ministre britannique est attendu ce lundi 9 septembre à Dublin par son homologue irlandais Leo Varadkar. Très impopulaire sur l’île d’Émeraude, « Bojo » suscite colère et ressentiment chez bon nombre d’Irlandais. En pleine tempête à Londres, le premier ministre britannique est attendu ce lundi 9 septembre à Dublin par son homologue irlandais Leo Varadkar. Très impopulaire sur l’île d’Émeraude, « Bojo » suscite colère et ressentiment chez bon nombre d’Irlandais.

Brexit, Boris Johnson s’attire les foudres des Irlandais

La loi adoptée vise à repousser de trois mois le Brexit, prévu le 31 octobre.

Brexit: les Lords bloquent une sortie sans accord, nouveau revers pour Johnson | Le Devoir

Pour être le chantre du Brexit, le libéral Boris Johnson est classé par une bonne partie des experts dans la catégorie fourre-tout des populistes, voire des anti-démocrates. En oubliant vite que les Britanniques ont souhaité le Brexit par le vote.Pour être le chantre du Brexit, le libéral Boris Johnson est classé par une bonne partie des experts dans la catégorie fourre-tout des populistes, voire des anti-démocrates. En oubliant vite que les Britanniques ont souhaité le Brexit par le vote.

Brexit : Boris Johnson est-il vraiment dans le «déni de démocratie» ? — RT en français

La ministre britannique est en désaccord avec la stratégie du Premier ministre Boris Johnson.La ministre britannique est en désaccord avec la stratégie du Premier ministre Boris Johnson.

Brexit: la ministre britannique du Travail annonce sa démission, nouveau revers pour Johnson - Le Soir

Un échange lunaire. En pleine crise politique, Boris Johnson tentait de défendre la nécessité d’un Brexit– qu’il appelle de ses vœux le 31 octobre prochain – face aux caméras de la BBC à Leeds, jeudi 5 septembre, quand il s’est fait interpeller par ses contribuables : « Vous  êtes allés à Morley quand vous devriez être à Bruxelles en train de négocier, s’insurge violemment l’un d’entre eux. (…) Vous êtes allés au Parlement, il y a six semaines et vous n’avez fait que nous balader. Vous parlez depuis six semaines, et vous n’avez rien dit ».Un échange lunaire. En pleine crise politique, Boris Johnson tentait de défendre la nécessité d’un Brexit– qu’il appelle de ses vœux le 31 octobre prochain – face aux caméras de la BBC à Leeds, jeudi 5 septembre, quand il s’est fait interpeller par ses contribuables : « Vous  êtes allés à Morley quand vous devriez être à Bruxelles en train de négocier, s’insurge violemment l’un d’entre eux. (…) Vous êtes allés au Parlement, il y a six semaines et vous n’avez fait que nous balader. Vous parlez depuis six semaines, et vous n’avez rien dit ».

Boris Johnson : “ Vous devriez être à Bruxelles pour négocier ”, s’indignent des citoyens | Valeurs actuelles

08/09/2019 12:33:06 - Le Premier ministre britannique Boris Johnson campe sur ses positions en matière de Brexit, malgré le désaveu d'un des poids lourds du gouvernement, Amber Rudd qui a démissionné avec fracas samedi soir. Amber Rudd, ...Le Premier ministre britannique Boris Johnson campe sur ses positions en matière de Brexit, malgré le désaveu d'un des poids lourds du gouvernement, Amber Rudd qui a démissionné avec fracas samedi soir. Amber Rudd, 56 ans, qui avait voté pour rester dans l'Union européenne lors du référendum de juin 2016, estime que l"objectif principal" du gouvernement n'est plus d'obtenir un accord de sortie avec l'Union européenne, dans sa lettre de démission

Brexit: Johnson campe sur ses positions, malgré un nouveau désaveu - Boursorama