Second tour de la présidentielle: L'équipe de campagne de Nabil Karoui dément le désistement de son candidat  Al HuffPostVoir la couverture complète sur Google Actualités
“La rumeur sur son désistement de la course à la présidentielle est infondée" déclare son équipe de campagne“La rumeur sur son désistement de la course à la présidentielle est infondée" déclare son équipe de campagne

Second tour de la présidentielle: L'équipe de campagne de Nabil Karoui dément le désistement de son candidat | Al HuffPost Maghreb

"Je suis ici car mon conjoint est incarcéré. Je le soutiens car j'ai foi en lui": dans les champs comme dans les cafés tunisiens, Salwa Smaoui mène la campagne électorale de son époux Nabil Karoui, finaliste de la présidentielle derrière les barreaux."Je suis ici car mon conjoint est incarcéré. Je le soutiens car j'ai foi en lui": dans les champs comme dans les cafés tunisiens, Salwa Smaoui mène la campagne électorale de son époux Nabil Karoui, finaliste de la présidentielle derrière les barreaux.

Tunisie. Campagne présidentielle: le candidat Karoui en prison, son épouse en première ligne | www.le360.ma

Selon les premières estimations, le parti islamiste Ennahda arrive en tête aux législatives du 6 octobre avec 40 sièges sur 217. Mais aucune majorité ne semble se dégager de ce scrutin marqué par un faible taux de participation et par l’émergence de plus de 80 candidats indépendants.Selon les premières estimations, le parti islamiste Ennahda arrive en tête aux législatives du 6 octobre avec 40 sièges sur 217. Mais aucune majorité ne semble se dégager de ce scrutin marqué par un faible taux de participation et par l’émergence de plus de 80 candidats indépendants.

La Tunisie ingouvernable avec un Parlement balkanisé

“En Tunisie, le maintien en détention de Nabil Karoui obscurcit l’horizon électoral par @FrdricBobin https://t.co/tYx5Myfdwm via @lemondefr / @LeMonde_Afrique”

maryline baumard on Twitter: "En Tunisie, le maintien en détention de Nabil Karoui obscurcit l’horizon électoral par @FrdricBobin https://t.co/tYx5Myfdwm via @lemondefr / @LeMonde_Afrique"

“Le ministre tunisien des affaires étrangères René Trabelsi est l’invité de #franceinfosoir @Nat2Rink il réagit à la crise politique en #Tunisie et l’emprisonnement du candidat #Karoui @franceinfo”

Patricia Loison on Twitter: "Le ministre tunisien des affaires étrangères René Trabelsi est l’invité de #franceinfosoir @Nat2Rink il réagit à la crise politique en #Tunisie et l’emprisonnement du candidat #Karoui @franceinfo"

Le nouveau media qui donne le pouvoir aux lecteursLe parti des islamistes modérés d’Ennahda a obtenu dimanche une faible avance aux électionslégislatives tunisiennes, compliquant le processus de formation d’une coalition dans un contexte économique fortement dégradé. La formation politique qui se présente comme un parti « musulman démocrate&#160» a remporté 17,5&#160% des voix, selon les premières estimations réalisées à l’issue des votes. Son principal […]

Tunisie: les islamistes d'Ennahda favoris pour former le gouvernement - Le Desk

  

C'est un casse-tête qui se dessine en Tunisie. Alors que le pays attend pour mercredi 9 octobre 2019 les résultats officiels des législatives, les premières tendances dévoilées ce lundi par l'instance chargée des élections semblent confirmer les sondages effectués la veille, à la sortie des urnes. Donné en tête, le parti islamiste Ennahda qui avait rapidement revendiqué sa victoire dans la foulée du scrutin. Face à lui, Qalb Tounès le parti fondé par l'homme d'affaires Nabil Karoui, toujours en détention, a également revendiqué cette victoire. Mais quel que soit le vainqueur, il semble en tout cas certain qu'il sera loin des 109 sièges nécessaires pour obtenir la majorité au Parlement. Les négociations pour former le prochain gouvernement s'annoncent donc très serrées.C'est un casse-tête qui se dessine en Tunisie. Alors que le pays attend pour mercredi 9 octobre 2019 les résultats officiels des législatives, les premières tendances dévoilées ce lundi par l'instance chargée des élections semblent confirmer les sondages effectués la veille, à la sortie des urnes. Donné en tête, le parti islamiste Ennahda qui avait rapidement revendiqué sa victoire dans la foulée du scrutin. Face à lui, Qalb Tounès le parti fondé par l'homme d'affaires Nabil Karoui, toujours en détention, a également revendiqué cette victoire. Mais quel que soit le vainqueur, il semble en tout cas certain qu'il sera loin des 109 sièges nécessaires pour obtenir la majorité au Parlement. Les négociations pour former le prochain gouvernement s'annoncent donc très serrées.

Législatives en Tunisie : le parti islamiste Ennahda serait en tête, suivi de Qalb Tounès de Nabil Karoui | TV5MONDE - Informations

403 Naughty, not nice!

Le fait qu'il ait été incarcéré par la chambre d'accusation est une procédure "rare dans la pratique" dans la justice tunisienne, bien que légaleLe fait qu'il ait été incarcéré par la chambre d'accusation est une procédure "rare dans la pratique" dans la justice tunisienne, bien que légale

Tunisie : tout savoir sur l'affaire Nabil Karoui | Africanews

Arrivé en tête des législatives avec une courte majorité, selon les sondages à la sortie des urnes, le parti Ennahda devrait former le nouveau gouvernement tunisien. Une tâche plutôt compliquée du fait des antagonismes régnant au sein de la nouvelle mosaïque parlementaire. En tout état de cause, le poids des indépendants sera déterminant.Arrivé en tête des législatives avec une courte majorité, selon les sondages à la sortie des urnes, le parti Ennahda devrait former le nouveau gouvernement tunisien. Une tâche plutôt compliquée du fait des antagonismes régnant au sein de la nouvelle mosaïque parlementaire. En tout état de cause, le poids des indépendants sera déterminant.

Le casse-tête chinois de la formation du nouveau gouvernement tunisien - Sputnik France

Au menu du journal de l’Afrique, les élections législatives en Tunisie. Selon les résultats provisoires : le parti islamiste Ennahdha arriverait légèrement en tête, suivi par la formation Qalb Tounes...Au menu du journal de l’Afrique, les élections législatives en Tunisie. Selon les résultats provisoires : le parti islamiste Ennahdha arriverait légèrement en tête, suivi par la formation Qalb Tounes...

Législatives en Tunisie : les tractations s'annoncent complexes - Journal de l'Afrique

Le spectre d’un Parlement très morcelé et d’une majorité impossible à trouver se confirme alors que deux partis rivaux revendiquent la première place : les islamistes d’Ennahda et Qalb Tounes, le parti du finaliste de la présidentielle qui est derrière les barreaux. Le spectre d’un Parlement très morcelé et d’une majorité impossible à trouver se confirme alors que deux partis rivaux revendiquent la première place : les islamistes d’Ennahda et Qalb Tounes, le parti du finaliste de la présidentielle qui est derrière les barreaux. 

En Tunisie, les législatives achèvent de rebattre les cartes - Page 1 | Mediapart

Au lendemain d’élections législatives cruciales, qui n’ont mobilisé que 41,3% de Tunisiens, les nouveaux contours politiques de l’Assemblée se dessinentAu lendemain d’élections législatives cruciales, qui n’ont mobilisé que 41,3% de Tunisiens, les nouveaux contours politiques de l’Assemblée se dessinent progressivement, laissant entrevoir une répartition des sièges comme suit : Selon les premières estimations, le parti

Législatives Tunisie : le parti Ennahdha tient la corde, suivi par Qalb Tounès

Au lendemain d’élections législatives cruciales, qui n’ont mobilisé que 41,3% de Tunisiens, les nouveaux contours…

Législatives Tunisie : le parti Ennahdha tient la corde, suivi par Qalb Tounès | Oumma

Selon des estimations provisoires, le parti islamo-conservateur Ennahda et la formation de Nabil Karoui, Qalb Tounès, arrivent en tête du scrutin législatif de dimanche, marqué par une grande dispersion des suffrages.Selon des estimations provisoires, le parti islamo-conservateur Ennahda et la formation de Nabil Karoui, Qalb Tounès, arrivent en tête du scrutin législatif de dimanche, marqué par une grande dispersion des suffrages.

La Tunisie face au risque d’un Parlement fragmenté après les élections législatives

Aucune majorité claire ne s’est dégagée du scrutin législatif de dimanche, marqué par une forte abstention (près de 60 %). Le Président doit nommer Premier...Aucune majorité claire ne s’est dégagée du scrutin législatif de dimanche, marqué par une forte abstention (près de 60 %). Le Président doit nommer Premier...

En Tunisie, un Parlement introuvable - Libération

Les Tunisiens ont boudé les urnes. Seuls 41,3 % d’entre eux ont voté aux élections législatives du 6 octobre. Les résultats ne seront communiqués que le 9 octobre mais le parti islamiste d’Ennahda était donné en tête par les sondages sortis des urnes. Les Tunisiens ont boudé les urnes. Seuls 41,3 % d’entre eux ont voté aux élections législatives du 6 octobre. Les résultats ne seront communiqués que le 9 octobre mais le parti islamiste d’Ennahda était donné en tête par les sondages sortis des urnes.

En Tunisie, les islamistes d’Ennahda profitent de la forte abstention pour s’imposer

Le représentant de Nabil Karoui, Hatem Mliki, est intervenu sur les ondes de Radio Med pour répondre sur l'éventualité de Karoui de quitter la course vers la

Présidentielle 2019 : Nabil Karoui pourrait retirer sa candidature | Directinfo

Si les sondages à la sortie des urnes se confirment, les islamistes d'Ennahda devraient remporter ces élections, devant le parti de l’homme d’affaires emprisonné Nabil Karoui et les partisans de l’ancien régime.Si les sondages à la sortie des urnes se confirment, les islamistes d'Ennahda devraient remporter ces élections, devant le parti de l’homme d’affaires emprisonné Nabil Karoui et les partisans de l’ancien régime.

"Cela ne répond pas aux demandes de la révolution" : le parti des islamistes modérés en tête des législatives en Tunisie selon les premières estimations

En attendant les résultats définitifs des élections législatives de 2019, les résultats annoncés par les différents bureaux de sondages d’opinion font croire que la prochaine assemblée des représentants du peuple sera quasi-ingouvernable. En effet, à l’issue de ce scrutin législatif, aucune majorité parlementaire n’a émergé, pire encore nous assistons à

Tunisie : Après une campagne à couteaux tirés, des îlots parlementaires ingouvernables